NEWS@IMAGING

Toujours une longueur d'avance

STEMMER IMAGING est membre d'un consortium pour le développement d'un système de microtome automatisé

28 janvier 2015

STEMMER IMAGING est l'un des sept partenaires, originaires d'Angleterre, d'Espagne et d'Allemagne, du projet microlean visant à développer un système de microtome automatisé et modifiable pour le domaine histologique.

Ce projet d'une durée de 24 mois, est financé par le septième programme cadre de recherche de l'Union Européenne (FP7-SME-2013). Il intégrera un système de transport d'échantillons sans contact pour une utilisation en histologie.

Automatisation réduit les coûts dans le domaine de la santé

L'histologie, l'étude microscopique des échantillons de tissus et de cellules, est une composante essentielle dans la détection précoce des maladies comme le cancer. Les services de pathologie, parmi lesquels l'histologie joue un rôle décisif, coûtent au système de santé publique (NHS) du Royaume-Uni un montant estimé à 2,5 milliards £ par an, le poste de dépenses le plus important étant le coût de la main d'œuvre. L'automatisation du prélèvement d'échantillons ou du microtome (réalisation de fines tranches de tissus de 4 µm d'épaisseur) en histologie pourrait fortement contribuer à la réduction de ces coûts.

La vision industrielle joue un rôle primordial

Mark Williamson, Directeur du développement des marchés corporatifs chez STEMMER IMAGING, explique : "Tandis que la préparation et la coloration des échantillons en histologie ont été automatisées ou semi-automatisées avec succès, l'utilisation du microtome ne nécessite pas seulement une main d’œuvre importante mais exige également la présence d'un histologiste qualifié, qualification nécessitant parfois jusqu'à une année de formation. Le projet Microlean a pour but d'automatiser ce processus et la vision industrielle joue ici un rôle primordial."

Le 'Medical Video Server'

"STEMMER IMAGING soutiendra ce projet en développant un système de vision utilisant des caméras intelligentes pour le contrôle des échantillons et du processus de sectionnement," poursuit Mark Williamson. "Ce projet saura utiliser les composants de notre large gamme de produits de vision industrielle, y compris le 'Medical Video Server' récemment développé. Nous pourrons également mettre à contribution notre grande expertise dans l'enregistrement, la gestion et l'affichage de sources vidéo usuelles ainsi que dans le diffusion des données via LAN/WAN pour un streaming vidéo HD via un réseau".